L’ocarina multi chambres permet d’augmenter l’ambitus de l’ocarina qui, de par ses caractéristiques acoustiques (résonateur de Helmholtz) ne peut pas octavier.
L‘ajout d’une ou 2 chambres supplémentaires permet de jouer sur plus d‘une octave et demie, (du Si au La) ou plus de 2 octaves (du Si au Do). Certaines notes sont communes sur les chambres, et cela permet aussi quelques doubles notes (doubles cordes).
Cependant, la difficulté de l’ocarina multichambres est de devoir jongler entre les chambres en fonction des mélodies.
J’ai choisi le doigté mis au point par Giorgio Pacchioni, compositeur et musicien et facteur d‘ocarina. Plus logique et intuitif que le doigté des multi chambres d’asie, il minimise aussi la différence de timbre entre les chambres.

Showing all 4 results

Correspondances des tonalités

-C1 piccolo en Do
-G2 sopranino en Sol (F2 sopranino en Fa)
-C3 soprano en Do (D3 soprano en Ré)
-G4 alto en Sol
-C5 tenor en Do (D5 ténor en Ré)
-G6 basse en Sol
-C7 basse en Do