Les ocarinas traversiers
L’ocarina traversier est né en Italie à Budrio vers 1840. Sa forme particulière offre une tenue de l’instrument proche de la flûte traversière ; même le doigté s’en rapproche beaucoup.
Le son est plus puissant que les autres flûtes globulaires et que la flûte à bec. L’ambitus est d’une octave et une quarte pour la plupart des modèles. Le sopranino a une octave et une quinte, et le piccolo une octave et une sixte.
Tous les modèles peuvent avoir une petite pompe d’accord pour s’ajuster au diapason. C’est une petite tige qui fait varier le volume intérieur de l’ocarina d'un bon quart de ton ; Comme quand on bouche l'embouchure d'un flute ou le bec d'une clarinette.
L’ocarina traversier est la flûte globulaire qui permet aux doigts de virevolter avec le plus de virtuosité.

Vous pouvez voir mon ami Cyrille Mercadier à l'œuvre :
- A. Vivaldi - Concerto in Do Maggiore Op.10 (RV 443) - Sextuor Denner
- Vivaldi "la tempesta di mare" : Octuor Denner
- Vivaldi concerto in A minor RV 108, 1st mvt with Ocarina


Tarifs :
Ocarinas traversiers ( modèle BUDRIO)
  - Sopranino FA ou SOL : 55 €
  - Soprano DO : 65 €
  - Alto SOL : 75 €
  - Ténor DO : 135 €
  - Basse SOL : 210 €
  - Basse DO : 320 €
  - Piccolo DO : 85 €

avec tirette d’accord : + 10 €
 
 
 

  piste 1   Lejos del bien amado - Ocarina picolo en DO

piste 1   Fandango - Ocarina soprano en Do

piste 1   Lela - Ocarina alto en SOL

piste 1   Coffret au trésor - Ocarina ténor en DO

piste 1   Star of the county down - Ocarina ténor en DO

piste 1   Let the infant great - Ocarina basse en DO

 
   
  © 2011-2017 Olivier Gosselink - Tous droits réservés